Visite du Père Antoine chez les CM

Le Vendredi 7 avril, c’est chez les CM1-CM2 que le père Antoine, prêtre de notre paroisse, est venu parler de son pays, le Congo.

Il vient de la République Démocratique du Congo, qui est l’ancien Zaïre, une colonie Belge. La capitale est Kinshasa. Il ne faut pas confondre avec la République du Congo, une ancienne colonie française, dont la capitale est Brazzaville.

Les deux pays sont séparés par le fleuve Congo.

Le Père Antoine vient de la Ville de Bukavu, une grande ville à l’est du pays. On y trouve une grande forêt. C’est le 2è pays au monde en ressources forestières après l’Amazonie.

Il exite 4 langues nationales et plus de 100 dialectes, selon la région dans laquelle on vit. Le Père Antoine parle le Swahili et le Mashi.

Voici quelques mots qu’il nous a appris:

                          en Mashi:                            en Swahili:

Bonjour ==>    asinge                                      jambo

Merci    ==>     koko                                         aksanti

Au revoir ==> osigalage                                  ubakiye muzuri

Les enfants, quand ils commencent l’école apprennent le français: c’est la langue officielle.

Tous les enfants n’ont pas la chance de pouvoir aller à l’école car c’est payant et certains n’en ont pas les moyens. Les enfants portent un uniforme à l’école, et ont classe du lundi au samedi. Ceux qui habitent dans les campagnes doivent aller à l’école à pied car il n’y a pas de bus. Ils doivent parfois marcher plusieurs heures pour se rendre à l’école, sachant qu’avant de partir ils doivent souvent aller puiser de l’eau car il n’y a pas d’eau courante dans les habitations. Au retour de l’école, ils vont travailler dans les champs avec leurs parents.

On cultive le maïs, les ananas, les haricots blancs, rouges, le manioc… On mange du foufou (pâte à base de farine), du sambaza (poisson), du sombe (feuilles de manioc).

Le climat au Congo est tropical: il n’y a que deux saisons: la saison sèche (juin-juillet-août) et la saison des pluies le reste de l’année. les températures les plus chaudes montent jusqu’à 32° tandis que les plus froides ne descendent pas en dessous de 15°.

Pour payer, les habitants utilisent le dollar américain, ou alors la monnaie locale qui est le franc Congolais.

On remercie vraiment le père Antoine, qui nous a permis de découvrir ce pays.